Featured

Le pouvoir de la Respiration (8)


Un mieux-être , une meilleure santé pour les femmes


Et si la respiration était la clé pour optimiser la santé et avoir une meilleure qualité de vie …

La Respiration pour la santé des femmes

La grossesse, l’accouchement et les hormones peuvent modifier la façon dont nous respirons. 
Si l’on ajoute à cela les pressions exercées par la société d’aujourd’hui “pour tout faire”, il n’est pas étonnant que les troubles de la respiration soient si nombreux chez les femmes. 

La grossesse et le travail

La position du bébé en pleine croissance dans l’utérus déplace le diaphragme, ce qui entraîne une respiration dans la partie supérieure de la poitrine.  L’augmentation de la progestérone stimule également un rythme respiratoire plus rapide.  Les femmes enceintes se plaignent souvent d’être essoufflées.  Apprendre à bien respirer peut aider à atténuer les effets de la grossesse.  La conscience de la respiration pendant le travail peut aider à contrôler la douleur et à augmenter l’énergie.  Un diaphragme fort signifie un plancher pelvien fort, ce qui facilite l’accouchement.

Incontinence

Le diaphragme travaille en collaboration avec les muscles du plancher pelvien, le dos et les stabilisateurs abdominaux pour assurer une gestion optimale de la respiration, du mouvement et de la stabilité.  Une défaillance de ce travail d’équipe peut entraîner des douleurs lombaires, des douleurs pelviennes et l’incontinence. 

En fait, une étude australienne de 2006 a révélé que les problèmes respiratoires étaient fortement liés aux douleurs lombaires et à l’incontinence (Smith, Russell et Hodges, 2006). 


Mieux respirer pour la santé des femmes :

Apprendre à respirer pour une meilleure qualité de vie.
Pour rétablir une fonction optimale, il faut réapprendre à respirer et l’intégrer dans des schémas de mouvements fonctionnels. 
Je propose mon expertise à la fois en Yoga axée sur la santé pelvienne et en apprentissage d’une meilleure respiration consciente pour rétablir la coordination de la respiration et la synergie du plancher pelvien. 

Le moment est venu de bien respirer, de bien bouger et de bien vivre.

Featured

Le pouvoir de la respiration (7)


La Respiration & la Relaxation

Bien qu’il s’agisse d’un marqueur majeur de progrès thérapeutique, le mécanisme de la respiration pour la relaxation est trop souvent l’objectif exclusif de la formation et de l’apprentissage de la respiration.

Une bonne respiration n’est pas synonyme de relaxation : Une bonne respiration est importante en toutes circonstances, que l’on soit détendu ou non.

La simplicité est plus importante que la relaxation, car la simplicité facilite la relaxation, mais la relaxation ne favorise pas nécessairement la simplicité et l’équilibre.

Cette “relaxation” peut réduire la réponse au stress et sauver des vies, être un changement dans la conscience et la cognition, ou n’être qu’une sorte d’état de transe transitoire. Par conséquent, un grand pourcentage de thérapeutes et de formateurs qui enseignent la respiration peuvent dérégler la chimie respiratoire en induisant une “respiration excessive/déséquilibrée” avec leurs instructions de “relaxation” aux stagiaires, sans se rendre compte qu’ils induisent une crise psycho-spirituelle et psycho-physiologique à l’échelle du système par la création ou l’exacerbation de l’hypocapnie, c’est-à-dire du déficit en dioxyde de carbone.

Cela a souvent pour conséquence d’exacerber les défauts respiratoires, ou de fausser l’équilibre et la coordination de la respiration optimale, ainsi que de désorienter le client/patient.

Une bonne respiration se traduit par l’optimisation de la psycho-physiologie respiratoire, et contrairement à la pensée populaire, apprendre à bien respirer ne signifie pas simplement une respiration profonde, lente et diaphragmatique dans le contexte de l’apprentissage de la relaxation.

Mieux respirer consiste à réguler la chimie du sang, par une ventilation correcte du dioxyde de carbone, en fonction des exigences métaboliques et autres exigences physiologiques associées à toutes les activités et circonstances de la vie : relaxation ou stress, repos ou défi, fatigue ou excitation, attention ou concentration, jeu ou travail.
Une chimie respiratoire déréglée et déséquilibrée, c’est-à-dire une hypocapnie (carence en CO2) résultant d’une respiration excessive, est synonyme de crise physiologique
grave impliquant des compromis à l’échelle du système, avec des conséquences physiques et mentales de toutes sortes.
Évaluer, établir, maintenir et promouvoir une bonne chimie respiratoire est extrêmement important dans toute pratique professionnelle impliquant un entraînement à la respiration. Une bonne chimie respiratoire établit un contexte systémique propice à l’optimisation de la santé et à la maximisation des performances.

Featured

Le pouvoir de la respiration (2)


Rien n’est in”nez”, je me suis créée…

Lecteur, as-tu quelquefois respiré
Avec ivresse et lente gourmandise
Ce grain d’encens qui remplit une église,
Ou d’un sachet le musc invétéré ?
Charme profond, magique, dont nous grise
Dans le présent le passé restauré ! »

Charles Baudelaire (1857), Le parfum, Les fleurs du mal.

Miracle Breath®, un travail sur la respiration qui libère votre créativité , votre pouvoir pour vous aider à trouver ou à retrouver le parfum de votre Authenticité.

Le parfum est un lien avec nos émotions. La respiration est façonnée par nos émotions.

Comment notre respiration nous amène à changer notre parfum ?
En devenant conscient de la façon dont nous respirons réellement d’un moment à un autre, en ressentant comment notre respiration est façonnée par nos émotions, nos attitudes,  nos tensions intérieures et extérieures, nous libérons  la sagesse de notre corps et de notre esprit afin d’apporter des changements subtils et bénéfiques  sans aucune manipulation de l’ego de notre part.

Mais si le parfum est un lien avec l’émotion, c’est aussi parce qu’il s’inscrit dans la mémoire.
Un parfum, c’est d’abord un souvenir.

Je partage avec vous l’histoire de Juliette, une cliente qui a fait appel à moi pour trouver la solution à son asthme, ses crises devenaient ingérables dans son quotidien. En travaillant en biofeedback sur sa respiration, Juliette a découvert l’origine* de son asthme, sa respiration a changé.
*L’asthme dont souffrait Juliette : un souvenir olfactif un parfum! Il est vrai que depuis Juliette ne portait plus de parfum car elle pensait que tous les parfums étaient l’origine de son asthme.
Très vite, l’apprentissage d’une respiration naturelle spontanée sans effort a permis à Juliette de se
réconcilier avec son nez les odeurs et même de découvrir son élixir d’authenticité.


Le coaching pour les “Nez”

Il est possible d’améliorer et d’optimiser son odorat !

De nouvelles recherches menées par des scientifiques de l’université Rockefeller ont révélé que le nez humain est beaucoup plus sensible qu’on ne le pensait et qu’il peut distinguer près de mille milliards de senteurs différentes. Une autre étude du Centre de recherche en neurosciences de Lyon montre que “les régions du cerveau associées à l’olfaction sont plus développées chez les parfumeurs professionnels que dans la population en général” et qu’avec de la pratique, il est possible d’inverser la réduction de la matière grise liée à l’âge qui affecte les régions olfactives dans la population générale.

“Prenez soin de votre nez et utilisez-le plus souvent”, tel est le principal conseil que je donne dans mes cours de respiration.

Mais la question fréquente est de savoir s’il est possible pour un non-professionnel d’améliorer son odorat.
Il existe une croyance selon laquelle les parfumeurs sont uniques dans leur capacité à percevoir des odeurs que les autres personnes ne peuvent tout simplement pas identifier.
Rien n’est plus faux : ce qui distingue les parfumeurs du grand public, c’est le nombre d’heures qu’ils consacrent à l’odorat. Ce n’est pas non plus une coïncidence si de nombreux parfumeurs sont issus de familles impliquées dans le commerce des parfums et si on leur apprend à utiliser leur nez dès leur plus jeune âge.


Au plaisir de vous aider à optimiser ou à retrouver votre NEZ !
Ann Bost

Featured

La psychophysiologie


Votre physiologie vous « chuchote » constamment , vous aidant à être le plus authentique , le plus inspiré et en la remerciant vous pouvez devenir …
Vous pouvez modifier vos perceptions, vos comportements et votre esprit…
En reprogrammant votre physiologie vous choisissez de vivre votre vie.

Je vais prendre un exemple concret pour lequel ma méthode a été une vrai révélation :
Il s’agit de l’une des personnes que j’ai accompagnée suite à sa perte de poids.

Pour sa perte de poids , la première étape a été celle du régime alimentaire , en se tournant vers un professionnel , un diététicien ou un nutritionniste, je n’ai pas souvenir mais les résultats étaient probants , la personne avait bien perdu du poids, plus ou moins rapidement et elle était ravie … mais très vite…

Lorsque cette personne m’a consulté la première fois, j’ai constaté comme c’est la cas de nombreuses personnes ayant vécu une perte de poids, que pour elle, au quotidien pas grand chose n’avait changé :

En effet : qu’en était-il de ses comportements , de ses perceptions et de son mental (esprit) .
La personne ne parvenait pas à s’habiller , elle ne se voyait pas dans le miroir (une perception altérée) , et continuait d’agir comme avant dans son quotidien (ex: fuyant le regard des autres, regardant les vêtements de trop grande taille et évitant les boutiques ,les endroits à la mode etc…) .
Cette personne ne se rendait pas du tout compte de sa perte de poids …de son changement de silhouette.
Il s’agit là de reprogrammer sa physiologie , identifier les dysfonctionnements de ses habitudes, de ses comportements .
Par un effet de levier changer vos perceptions , prendre conscience du négatif et des conséquences positives d’apprentissage de nouvelles habitudes comportementales….

Cette personne après avoir suivie pendant 21 jours mon programme , a très rapidement modifié ses comportements dysfonctionnels , changé ses perceptions , et clarifié son esprit :
elle mène aujourd’hui une vie heureuse, en harmonie avec elle – même et d’après les dernières nouvelles elle a même entrepris des études pour être Nutritionniste!!! notre collaboration est à venir afin d’accompagner les personnes qui souhaitent perdre du poids par un coaching comportemental axé sur la psychophysiologie.

Au delà de la perte de poids dans cet exemple , toutes habitudes comportementales peuvent être modifiées , il s’agit de reprogrammer notre physiologie et notre esprit.

Mon programme va vous permettre d’effectuer de grands changements dans votre vie, de vous révéler.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Prendre rendez-vous ?

Featured

L’apprentissage de la physiologie de la respiration…


« La respiration et ses effets potentiels sur nos vies, positifs et négatifs, sont énormes.
Apprécier cette énormité est considérablement amélioré par l’apprentissage de la physiologie étonnante de la respiration, qui, avec la compréhension de la respiration comme un comportement motivé, peut expliquer les effets profonds et de grande portée de la respiration sur la santé et la performance.

Des comportements respiratoires appris compromettent la physiologie, psychologie, santé et performance.

Ces comportements respiratoires appris ont un impact majeur sur de multiples systèmes physiologiques, entraînant des symptômes et des déficits qui sont généralement attribués à d’autres causes, par les clients et leurs professionnels de la santé, plutôt qu’à des comportements appris et des réponses qui peuvent en être responsables.

Lorsque la respiration est compromise en raison des habitudes respiratoires, elle peut avoir des effets IMMÉDIATS et À LONG TERME profonds qui DÉCLENCHENT, EXACERBENT, PERPÉTUENT et / ou CAUSENT une grande variété de… changements ÉMOTIONNELS (anxiété), changements COGNITIFS (attention, apprentissage) , les changements de PERFORMANCE (prise de parole en public, prise de test) et les changements PHYSIQUES (douleur, asthme) qui peuvent avoir un impact sérieux sur la santé et la performance.


Everything happens for a reason ?


Everything happens for a reason ?
Well, YES !

Everything happens for a reason ?
Yes, everything in life happens for a reason. Everything. We may not realize it. But it does.
Remember how Aristotle explained it !
Do you feel this way too?
The philosopher Aristote explains it perfectly. In his quest to discover the true meaning of life, he suggested that there were two constants in life:

First, the universe is constantly changing and evolving. What it is today is never the same tomorrow. Second, he referred to the notion of entelechy, which is “that which transforms potential into reality.”
He believed that everything that happens to you today is for a reason, because it makes you the person you are becoming.
This is an extremely empowering concept to keep close to your heart.
When someone suggests that everything doesn’t happen for a reason, they usually take the term “reason” to mean cause and effect in a mechanistic universe where events are random.
I am not suggesting otherwise.
I do, however, use a different definition of reason. To me, reason is the meaning we give to the events that occur in our lives.
The events you go through and the actions you take create the person you are becoming.
You are not a random element in the universe, reacting mechanically to everything that happens to you.
Instead, you are a human being. You have been endowed with the ability to create meaning from all these events.
I am going to present you with the 7 main reasons why it can be useful to see that everything in life is meaningful.

1. You learn to grow from tragedy and adversity

If you embrace the mindset that everything happens for a reason, you can start to look back at experiences and reap important lessons from them.

Believing in everything happens for a reason empowers you to create meaning from the tragedies and setbacks you experience in life.

You may be going through a break-up? Perhaps you’re struggling in the workplace with a terrible boss? Maybe you’re dealing with the grief of someone passing away?

Whatever it is you’re going through, I feel for you.

Believing that this is happening for a reason doesn’t mean you should be happy this is happening.

Believing in the reason behind any challenging event is about managing your pain and giving you the strength to go on.The challenges you’re going through are molding you into the person you’re becoming. So if you can look back and learn from them, you can start to find new ways to being and seeing the world and avoid the same pattern in the future.

2. It allows you to move on

If you embrace the idea that everything happens for a reason, you can gain a sense of closure on something that can be very hard to let go of.

When things don’t go our way, we often experience regret. We wish we could have controlled the outcome to avoid feeling loss or disappointment.

For example, if you’re going through a break-up it’s natural to feel sad about it. It’s normal to feel a deep loss and shame over the failure of a relationship.

On the other hand, you can choose to use this experience as an opportunity to empower yourself.

You can choose to believe that there is a reason why this relationship failed.

A reason that you’ll know later on. You can choose to create a new sense of meaning from getting over someone.

When you accept the reality and the finality of a situation, it closes the chapter of the story and allows you to move on to better things ahead.

Call it a coping mechanism if you must. But believing that events in your life have a purpose allows you to take one step forward to a better you.

3. It relieves pain

If you can empower yourself with the idea that everything happens for a reason it can help to lessen how painful an experience feels.

It might be difficult to believe that there is a reason behind losing something.

At this point in our lives, it’s easy to blame something or someone instead. But believing that everything happens for a reason can help ease the burden and pain. In fact, it allows us to heal.

Sometimes, it is during the lowest points in life that we gain the courage and strength to emerge as better.

In believing that a loss is not meaningless, we give ourselves a chance to heal. It alleviates our most painful feelings and allows us to continue our lives.

Pain and suffering provide hard lessons and a deep sense of meaning in life.

4. It gives you the opportunity to reflect

When you feel like something happened for a reason, you’re likely to replay it several times and seek new perspectives and insights to better understand.

This time for reflection allows you to process the experience in a healthy way, rather than putting the memory aside and continuing with life as if nothing happened.

By choosing to believe that everything in your life has a greater meaning, you allow yourself the openness to see the picture not as it is now, but as it could be when all the pieces are finally put together.

One day all the pain, struggles, setbacks and doubts will make sense.

You will realize that all of these things are essential elements in helping you reach your highest self, or, as Aristotle says, your entelechy or conscious intuition.

It is easier to avoid painful moments and move forward in life. But the key to experiencing peace from our past strategies is to know and understand that you are living in a way that is aligned with a deeper sense of purpose.

The consequences of not finding your purpose in life include a general sense of frustration and dissatisfaction.

It’s hard to connect to a deeper sense of self, especially in difficult times.

In fact, I learned a new way to see how trying to improve yourself can keep you from understanding your true life purpose.The consequences of not finding your purpose in life include a general sense of frustration and dissatisfaction.

It is difficult to connect to a deeper sense of self, especially in difficult times.

Being supported, by a mentor or someone you trust, can help you understand your life purpose. Because a mentor will lead you to a personal reflection, which leads to the understanding of the meaning of life, especially in difficult times.

The importance of self-reflection that brings you back to a deep connection with yourself.
Focusing on myself to better understand who “I am”.

Most people misunderstand how to find their purpose, using visualizations and other self-help techniques. The importance of personal reflection that leads you back to a deep connection with yourself.

This helped me to stay away from the superficial advice of others in the self-development industry, and instead turn the lens on myself and cultivate a better sense of who I am.

5. It leads us to the defining moments of our lives

When you look back at pivotal moments in your life, you can start to see how it formed and shaped you and gave you a deep sense of meaning.

Have you ever had that “aha!” moment when everything finally makes sense? Yes, we’re talking about that.

Instead of being stuck on the negativity, you’ve chosen to believe that all is not for nothing. And when you experience your most defining moments, you feel that sense of awareness.

You realize that now all of it makes sense. It’s one of those Eureka moments that allow you to reflect on your life and makes you realize just how strong you really are.

6. It allows you to make sense of the chaos in your life

When random, horrible, or tragic events happen, it can feel hard to see that it was for a reason.

We’ve all been through difficult situations when absolutely nothing makes sense. Life has a way of making us question even our own sanity at times.

But allowing yourself to believe that even this chaos has a purpose allows you to take a step back and look at your life more closely.

It allows you to pick at the things that do have meaning and do make sense.

This makes you create better decisions in the future and gives you renewed motivation and purpose to go forward.

7. It teaches you valuable lessons

Embracing the idea that everything happens for a reason in life allows you to learn valuable lessons.

Let’s go back to Aristote’s reminder that “the universe is always changing.”
So that means so do you. Everything that happens for a reason teaches you valuable lessons. It can even shatter your old beliefs, literally changing you into a better version of yourself.

You learn to look at things in a different light. Your ideas, beliefs, and the way you approach things can even do a complete turnaround.

The power of perspective

We all feel the need to grasp for something steady when life pulls the rug under our feet.

It can feel easier to brush off negative experiences or to chalk them up to fate or serendipity than to dwell on them and try to garner understanding from painful memories.

But believing that everything happens for a reason gives us valuable time for introspection that can be hard to obtain when life gets fast-paced and challenging.

Yes, there is beauty in believing that there is a reason why things don’t go according to plan.

This mindset can help us to consider the actions of others. It helps us to understand why they do what they do and to respond to each circumstance with compassion and grace.

So, when you are going through something challenging you to have two options in front of you:

1. You can believe that life is conspiring against you and trying to break you down.

2. Or, you can try to embrace the experience, look at it from different viewpoints, learn from it and move on with greater understanding.

The choice is up to you. What kind of life do you really want to lead?

The more you can change your mindset and embrace all you are and all that happens to you, the more empowered life you can live.
This challenging moment you are facing, or looming past, might still feel painful and difficult, but it will start to feel easier the more you get to know yourself and proactively shift your thinking about it.

Everything happens for a reason. This belief can drive you forward. It can keep you from making the same mistakes in the future. It can keep you in a state where you are always learning. And a little more kind to yourself when you hit some obstacles along the way.

So, what kind of world do you want to create?

A world of learning and growing and cultivating wisdom?

If so, then it’s time to embrace the thought that Aristote so timelessly shares – that everything does in fact happen for a reason.

Love & Wisdom
Ann Bost

Your mental health


Improve your mental health and achieve your goals with these simple habits

Mental Health

We all know that maintaining healthy habits is essential for our physical health.

But did you know that some habits can also benefit your mental health?

Mental health is a topic that is getting more and more attention these days. And with good reason! After all, our mental health is just as important as our physical health.

But what exactly is mental health?

Mental health includes our emotional, psychological and social well-being. It affects how we think, feel and behave. It also helps determine how we deal with stress, relationships with others and the choices we make.

Mental health is important at every stage of life, from childhood and adolescence to adulthood. And it’s not just about avoiding mental illness. Achieving good mental health means feeling good about yourself and being able to function in your everyday life.

And one of the most important factors is maintaining the health habits that promote lasting physical and mental well-being. And creating routines can help you achieve this – avoiding things like procrastination, depression and anxiety and helping you organize your daily activities. It can also motivate you to achieve your goals.

So, if you’re looking to improve your mental health, here are some simple habits you can start doing :

  1. Get enough sleep
  2. Eat a healthy diet
  3. Exercise regularly
  4. Take breaks during the day
  5. Connect with others
  6. Do something you love
  7. Practice mindfulness

Les effet du bien être sur le leadership



Pour ceux qui ne sont pas sûrs, passer par les trois effets suivants du bien-être sur le leadership peut aider à prendre une décision :

1) Lorsqu’un leader fait attention à son bien-être, l’effet en cascade de celui-ci est réel.
Le bien-être d’un dirigeant ne profite pas seulement au dirigeant ; il se répercute de manière contagieuse sur l’équipe et l’équipe et les choix qu’ils font tous. A tel point que le bien-être s’intègre peu à peu, le bien-être devient une partie du langage et des conversations de l’équipe. Qu’il s’agisse de choix de l’alimentation, du style de vie ou même d’être plus connecté, empathique et attentionné, les différentes dimensions du bien-être commencent à prendre de l’importance. C’est aussi un exemple qui montre que le bien-être organisationnel doit être abordé de manière systémique et que le dirigeant est un élément central de ce processus.

2) Lorsque les dirigeants commencent à se concentrer sur leur bien-être et à en comprendre les avantages, ils s’engagent à le promouvoir au sein de leurs équipes et de leurs entreprises. Et lorsque cela se produit, leur style de leadership lui-même change. Il devient plus authentique et attentionné, tout simplement parce qu’il est difficile de s’investir dans le bien-être quand on ne se soucie pas vraiment des autres. Les leaders commencent à se montrer comme des champions du bien-être et des modèles à suivre, comme ils le doivent !

Le bien-être des employés devient l’affaire de tous, pas seulement des RH , et il est piloté par la direction.

3) Tout cela façonne la culture de l’organisation – ce qu’elle valorise, comment elle se comporte et ce que l’on attend d’elle.
Les organisations dont la direction s’engage en faveur du bien-être ont une forte culture du bien-être. Ces cultures ne se limitent pas à des employés en meilleure santé ou la réduction de la perte de productivité liée à la santé.

Les employés sont généralement motivés, heureux, attentifs et engagés.

Le bien-être peut véritablement être une source d’avantage concurrentiel durable pour chaque organisation et chaque entreprise, et le coaching en matière de bien-être des dirigeants est un excellent point de départ.

La Physiologie Consciente et si vous appreniez à mieux respirer …



Et si vous appreniez à mieux Respirer !


Le fait de considérer la “physiologie comme consciente” a une implication importante : c’est la partie “ego” de l’esprit qui s’identifie comme “séparée” du “corps”, donnant lieu à la division esprit-corps par sa revendication indignée de la propriété de tout l’esprit, où l’esprit est nécessairement considéré comme “notre” inconscient, plutôt que comme une propriété de l’essence fondamentale de la vie elle-même et sous toutes ses formes.

Accéder au corps, alors, pour le praticien orienté vers la “physiologie de la conscience”, signifie accéder à l’esprit : intuitions, images, sentiments, archétypes et le sens lui-même.
L’accès à l’esprit par la formation à la sensibilité du corps est fondamental pour ce qui est connu sous le nom de biofeedback et constitue la base de l’évaluation et de l’entraînement de la respiration. Il n’est pas étonnant que la respiration soit un point de connexion physio-spirituelle dans la pensée philosophique orientale.

Chacun reconnaît une certaine mesure ou responsabilité dans la respiration, comme en témoigne l’utilisation par chacun du pronom “je”.

La formation à la respiration est un contexte idéal pour enseigner aux gens la nature consciente de la physiologie, où la formation à l’autorégulation pour la santé et les performances peut avoir un impact puissant sur la pensée pratique d’un large public en peu de temps.

“Le corps entier est l’organe de l’esprit, pas seulement le cerveau.
Notre esprit est la musique que notre corps joue à l’univers.”

LIVA Academy



Susciter la transformation ! Le changement de comportement et l’état d’esprit pour les leaders inspirés avec Ann Bost, auteur, conférencière, mentor et coach.

LIVA© Academy est une école, un centre de formation fondée par Ann Bost pour favoriser le changement de l’état d’esprit & du comportement pour les femmes leaders inspirées.

Ma vision
Je crois fermement que nous pouvons accomplir le travail en faveur de l’équité d’une manière humaine, axé sur le développement, qui mène à une croissance positive, à la transformation et à la justice pour tous.
Cela conduit à une connexion plus profonde avec ce que l’on est vraiment et ce que l’on veut être dans le monde, et à un plus grand sens de l’agencement interne pour y parvenir. Et cela conduit à une plus grande capacité à se connecter avec les autres au-delà des différences à partir de ce lieu de profonde authenticité et de pouvoir interne.

 Je crois qu’il est possible de travailler sur l’équité de cette manière avec tout le monde avec les personnes qui ont subi et continuent de subir la discrimination, et/ou l’oppression, ainsi qu’avec les personnes qui occupent des positions socialement dominantes. Et que cette façon de faire conduira à de meilleurs résultats en termes d’équité et de justice que bon nombre de nos paradigmes actuels.

Le coaching des cadres peut aider toutes les femmes d’une entreprise à réussir.

Le coaching individuel est un excellent moyen de formuler un plan pour faire progresser sa carrière personnelle. Le coaching de groupe peut également aider les femmes à s’entraider pour développer des compétences d’influence et la capacité à remettre en question de manière constructive, et peut également fournir un soutien puissant par les pairs.

Des programmes de mentorat plus vastes, à l’échelle de l’entreprise, peuvent également être utilisés pour aider les femmes à tous les niveaux de direction à développer leurs points forts, à s’orienter dans la dynamique du lieu de travail et, finalement, à réussir lors des évaluations, des négociations salariales et des promotions.

Avec un coaching aussi poussé et la possibilité pour celles qui ont été coachées de devenir ensuite des mentors pour d’autres femmes, un changement durable peut se produire à grande échelle. Cela fait des programmes de mentorat de masse un excellent choix pour les grandes organisations souffrant d’inégalités entre les sexes.

LIVA© Academy : La première école de Mentoring en France.
LIVA© Community : Une communauté à but non lucratif de professionnels qui souhaitent contribuer au développement de l’entrepreneuriat féminin durable.

Le pouvoir de la respiration (13)



Le pouvoir de la respiration & les Traumas

La régulation des émotions est un élément clé du traitement des traumatismes.
L’impact de la respiration sur les expériences traumatiques, la guérison et le système nerveux.


Le cycle de la respiration & de la suppression émotionnelle



Lorsque nous sommes confrontés à une menace, nous modifions inconsciemment la façon dont nous respirons. Si notre système nerveux se met en mode “combat ou fuite”, nous pouvons avoir une respiration rapide au niveau de la poitrine. Si nous passons en mode “gel”, nous pouvons ne prendre que des respirations superficielles ou retenir notre souffle pour passer inaperçu. Une grande partie de cette expérience est automatique et échappe à la conscience. Si ces réactions aux traumatismes et au stress de notre environnement se poursuivent pendant de longues périodes, ou si nous ne sommes pas en mesure de faire à nouveau l’expérience de la sécurité, elles peuvent causer des ravages sur le corps et les émotions.

Les modifications de la respiration ne sont pas seulement une réponse du système nerveux.
Le pouvoir de la respiration est qu’elle permet au corps de faire ce qu’il sait déjà naturellement faire – libérer et restaurer.



1- La respiration diaphragmatique et la stimulation du nerf vague

Lorsque nous sommes bloqués en mode combat, fuite, gel ou apaisement, nous avons tendance à respirer superficiellement et à ne pas utiliser le diaphragme pour prendre des respirations profondes et complètes. Cette restriction, surtout pour ceux qui ont vécu un stress extrême ou un traumatisme, peut être habituelle et inconsciente. Le travail respiratoire est une pratique qui implique une respiration diaphragmatique rythmique. La respiration diaphragmatique, dans de nombreux contextes et styles, a été associée à divers résultats positifs, comme la réduction de l’anxiété, de la dépression, de la pression artérielle, des symptômes du SSPT et de l’insomnie.
La respiration diaphragmatique est également associée à la stimulation du nerf vague ventral pour induire une relaxation plus profonde. Trois pratiques que certains cliniciens spécialisés dans les traumatismes suggèrent pour stimuler le nerf vague ventral et favoriser la relaxation sont le rire, les tremblements et le fredonnement. Toutes ces pratiques sont courantes dans le travail sur la respiration, qui peut favoriser l’intégration et la catharsis émotionnelle.

2 – La conscience corporelle.

Le travail sur la respiration consciente Miracle Breath© est une pratique corporelle active. Pendant la séance de travail sur la respiration, de nombreuses personnes font état d’une plus grande conscience du corps et des sensations. Pour les survivants de traumatismes, se sentir dans son corps peut être un défi et un profond inconfort. Vivre dans son corps signifie vivre dans un endroit où des abus et de la douleur ont eu lieu. Le travail respiratoire suscite des sensations somatiques et une prise de conscience du corps dans un environnement profondément détendu Le travail sur la respiration consciente Miracle Breath© est une pratique corporelle active. Pendant la séance de travail sur la respiration, de nombreuses personnes font état d’une plus grande conscience du corps et des sensations. Pour les survivants de traumatismes, se sentir dans son corps peut être un défi et un profond inconfort. Vivre dans son corps signifie vivre dans un endroit où des abus et de la douleur ont eu lieu. Le travail respiratoire suscite des sensations somatiques et une prise de conscience du corps dans un environnement profondément détendu et sans inhibition. Certaines personnes font l’expérience d’une plus grande confiance dans le corps, en prenant conscience que les sensations, la douleur ou la tension ne sont pas une forme de punition ou de pathologie, mais qu’elles surgissent pour favoriser l’intégration.

3 – Permission d’exprimer.
L’une des principales façons dont les traumatismes et le stress peuvent nous inhiber est de supprimer notre expression. Une partie du processus de guérison consiste à apprendre à exprimer la colère, la douleur, la tristesse et la peur de manière à favoriser notre croissance et nos relations. Dans le travail sur la respiration, toutes les émotions, tous les mouvements et tous les modes d’expression sont autorisés (tant qu’ils ne nuisent pas aux autres ou à soi-même). Nombreux sont ceux qui découvrent la profondeur des tremblements, des cris, des rires, des grognements, des soupirs ou de la liberté d’expression dont le corps a besoin pour guérir. Cette permission est cruciale pour renforcer la confiance en soi. Souvent, nous confondons les façons dont nous avons été conditionnés à avaler, étouffer, cacher ou réprimer nos sentiments avec ce que nous sommes vraiment. La respiration artificielle permet de se connecter à nos sentiments les plus vrais dans un endroit sûr et propice.

4 – Accent mis sur l’acceptation.

La travail thérapeutique Miracle Breath© par la respiration est menée sans objectif final spécifique, sans pression ni attente. Le but est de respirer et de ressentir ce qui émerge. Cela nous permet de laisser tomber le désir de “tout comprendre” ou d’exiger quelque chose de notre corps et de notre esprit. Nous respirons à notre propre rythme et nous nous traitons avec douceur. Toutes les émotions et sensations qui surgissent sont traitées avec une qualité d’acceptation – notre colère, notre douleur, notre joie et nos sensations physiques sont toutes autorisées à être. Avec l’acceptation, la résistance diminue, notre tolérance à l’inconfort et à l’incertitude augmente, et nous devenons plus doux avec nous-mêmes.

5 – Le pouvoir de guérison des états modifiés.

La respiration thérapeutique Miracle Breath© a le potentiel de provoquer des états modifiés de conscience, semblables à une méditation profonde. Dans cet état, nous avons la possibilité de contourner les histoires mentales, les projections, les jugements et la résistance qui nous empêchent de guérir. La respiration ouvre l’espace pour permettre à l’intelligence intérieure du corps d’émerger et d’accéder à notre propre sagesse innée. Dans les états modifiés de conscience, nous avons la possibilité d’utiliser des symboles, des métaphores et des sensations qui nous conduisent au-delà du langage et de la rationalité. Dans les états altérés, nous pouvons accéder à nos véritables sentiments subconscients sans évaluer, rationaliser ou mentaliser l’expérience. Le fait de rencontrer l’expérience de cette manière permet une libération et une intégration beaucoup plus profondes.


Les effets des traumas sur le corps

  • Augmentation du rythme cardiaque et de la pression sanguine
  • Le corps est une machine finement réglée qui réagit immédiatement à tout événement traumatique, mais il existe également des réactions différées.
  • Réactions physiques immédiates.
  • Augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle.
  • Augmentation de l’adrénaline (hormone de fuite ou de combat).
  • Augmentation du taux de sucre dans le sang pour fournir un supplément d’énergie
  • Réactions physiques différées.
  • Augmentation du taux de cortisol (hormone du stress).
  • Diminution de la résistance aux rhumes et aux infections.
  • Troubles du sommeil et cauchemars

Les effets à long terme sur l’organisme peuvent inclure des maladies cardiaques, des maladies auto-immunes et des problèmes de foie.


Les effets des traumatismes sur l’esprit

Le corps et le traumatisme ne font pas bon ménage, mais l’esprit est également affecté. Lorsque le système nerveux central est submergé, il peut déclencher des changements émotionnels et comportementaux qui entravent la vie quotidienne. Certaines réactions sont immédiates, tandis que d’autres sont différées.

  • Réactions émotionnelles immédiates.
  • Sentiment de perte de contrôle.
  • Culpabilité.
  • Colère et émotions fluctuantes.
  • Réactions émotionnelles différées.
  • Sautes d’humeur.
  • Détachement émotionnel.
  • Anxiété

Nos processus de pensée changent en réponse au stress traumatique, ce qui peut déclencher les réactions suivantes dans notre esprit et/ou notre corps :
Mauvaise interprétation des situations – Si une situation actuelle rappelle, même de loin, un événement traumatique à une personne, celle-ci réagira de manière excessive.

Hallucinations induites par le traumatisme. Il n’est pas rare d’avoir des hallucinations ou des délires liés à des événements traumatiques ; par exemple, si un homme qui entre dans un ascenseur porte des chaussures semblables à celles de l’homme qui a attaqué, cela peut susciter une réaction émotionnelle.

Pensées et souvenirs intrusifs – Ces pensées peuvent surgir de nulle part et peuvent alors facilement déclencher de fortes réactions émotionnelles et comportementales.

Dans l’ensemble, un traumatisme peut amener une personne à se sentir incompétente, endommagée et inadéquate. Le traumatisme peut également entraîner des problèmes de santé tels que les maladies cardiaques et le diabète, mais la respiration apporte la vie et peut également aider à libérer les souvenirs douloureux et traumatisants.


La thérapie par le travail de la respiration consciente fonctionnelle pour le corps et l’esprit Miracle Breath© par Ann Bost.

Êtes -vous prêt(e) à être RECONNAISSANT(E), être dans LA GRATITUDE !


Au lieu d’opter pour des colis d’affection de type conditionnés, assurez-vous de vraiment prendre un moment pour réfléchir et offrir à votre bien-aimé(e) quelque chose qui fera vraiment la différence pour LUI ELLE- une véritable expression d’appréciation et de gratitude, non seulement pour tout ce qu’il ou elle fait, mais pour ce qu’il ou elle est.

La gratitude a un IMPACT IMMENSE sur nos relations et peut littéralement SAUVER une relation plutôt que de la laisser se désintégrer.

Le fait de se sentir apprécié et de croire que votre conjoint vous apprécie influence directement votre perception de votre mariage, votre engagement envers celui-ci et votre conviction qu’il durera.

Tous les couples ont des désaccords et se disputent.

Lorsque les couples sont stressés, ils sont susceptibles de se disputer davantage.

Ce qui distingue les mariages qui durent de ceux qui ne durent pas, ce n’est pas la fréquence des disputes, mais la manière dont ils se disputent et dont ils se traitent au quotidien.

Exprimer sa gratitude aide également les couples à surmonter les difficultés financières, les désaccords, les crises de santé, les problèmes familiaux et les nombreuses autres difficultés qui surviennent dans la plupart des mariages, surtout ceux de longue durée.

Même si un couple connaît de la détresse et des difficultés dans d’autres domaines, la gratitude dans la relation peut aider à promouvoir des résultats conjugaux positifs.

L’expression de la gratitude ne renforce pas seulement les relations, mais favorise également la santé émotionnelle et même physique globale d’une personne en réduisant l’inflammation, en diminuant la dépression et en améliorant la qualité du sommeil.

La gratitude nous aide à rester positifs et elle concerne aussi bien les autres que nous-mêmes.

Nous sommes des êtres humains, et le fait de se concentrer sur les autres de manière positive est bon pour notre santé.

De même que le fait d’exprimer de la gratitude à notre conjoint ou à notre partenaire peut prolonger notre mariage, cela peut aussi conduire à une vie plus longue.

Engagez-vous à prendre une nouvelle habitude quotidienne, d’abord pour vous-même, puis pour votre personne spéciale/conjoint.

Remerciez-la chaque jour pour au moins trois choses qu’elle a faites ou pour lesquelles vous êtes reconnaissant.

Un cœur reconnaissant est un cœur heureux !

J’ESPÈRE QUE CELA VOUS A INSPIRÉ AUJOURD’HUI

Donnez le pouvoir à votre potentiel le plus élevé

Attendez votre miracle

Love & Gratitude

Les fascias


Les fascias: définition et fonctions

Les fascias ou tissus conjonctifs sont situés directement sous la peau et se propulsent aux tendons vers les muscles, les os, les vaisseaux sanguins et les organes dans un vaste réseau de fibres plus ou moins élastiques en interconnexion entre elles. En anglais, le tissu conjonctif se dit “connective tissu”, une expression qui met en relief cette fonction spécifique de liaison des fascias avec les structures anatomiques. Plusieurs chaînes myofasciales sont aujourd’hui connues. Les fascias relient l’extrémité de la tête au bout des pieds et la périphérie du corps à sa profondeur. 
Les fonctions des fascias, cet enchevêtrement de fibres (collagène, élastine, chondroïtine, glucosamine) en sont donc une d’attache, d’enveloppe d’organes,  de protection (disques intervertébraux) et de transport dans le cas du tissu sanguin. En liaison avec toutes les régions du corps, les fascias harmonisent le mouvement, favorisent la souplesse (longueur des ligaments et tendons). Constitués à 60% d’eau, ils assurent également la circulation du flux nerveux et possiblement énergétique jusqu’au niveau cellulaire. Ils joueraient un rôle dans l’équilibre des systèmes endocrinien et immunitaire. Récemment, les recherches en biologie cellulaire ont développé la notion de tenségrité (Ingber) où un lien direct peut désormais être établi entre information génétique et forme, structure et mouvement. Plus simplement dit: exercer une pression à un bout de cette vaste toile l’affecte dans sa globalité.

Les chocs physiques et psychologiques

Les fascias sont sensibles aux chocs physiques. Une chute par exemple, peut amener une difficulté éprouvée bien au-delà du lieu de ce choc. Comme des ronds dans l’eau, ce dernier peut se répercuter dans des structures plus éloignées et entraîner un malaise physiologique, biologique ou émotionnel.  Cette idée fut émise par le fondateur de l’ostéopathie, Andrew Still qui disait du fascia qu’il était “l’endroit où il faut chercher la cause de la maladie”.

Sous l’effet du stress physique ou psychologique, le fascia se crispe et peut perturber le fonctionnement général de l’organisme. Certains chocs émotionnels peuvent ainsi rester inscrits dans le corps sans que nous en soyons conscients et alors que le corps semble s’être rétabli. Le Yin Yoga peut aider à dénouer ces tensions par le travail en douceur qu’il exerce sur les différentes chaînes myofasciales. Le fascia axial profond (deep core line) est particulièrement sensible aux tensions et aux réactions émotionnelles, ce qui génère ces impressions d’estomac noué, de gorge serrée, d’oppression au niveau respiratoire, de peur au ventre.  D’autres fascias (ou chaînes myofasciales) sont en cause lorsqu’il y a, notamment, symptomatologie anxieuse, stress ou surmenage et fatigue intellectuelle, maux de dos, maux de tête. Des postures spécifiques en Yin Yoga permettront un relâchement significatif.

La pratique du Yin Yoga et ses bienfaits sur le corps et l’esprit

Il existe une vingtaine de postures en yin yoga, essentiellement au sol ou près du sol que l’on maintient en moyenne de trois à quatre minutes. Contrairement au Hatha-Yoga qui est plus yang (pro-actif), l’énergie yin (passive) ici est ressentie comme une possibilité d’intériorisation amenant un état d’apaisement du système nerveux parasympathique parfois très profond. Dans les postures, on s’abandonne graduellement à la gravité du sol. On dit souvent que le Yin Yoga est un yoga méditatif.  Le maintien durant plusieurs minutes permet une observation de l’énergie de la posture et favorise donc, la conscience attentive. Avec une pratique régulière, l’écoute de la circulation de cette énergie dans le corps s’affine: il devient possible de la ressentir dans les différents tissus conjonctifs: tendons, ligaments, fascias, muscles…

Quand le calme mental s’installe, il devient possible de mieux voir en soi… comme une réflexion de ce qui est là mais qui était brouillé par des eaux agitées.

Les postures interpellent les différentes chaînes myofasciales du corps et favorisent la souplesse par les étirements graduels, redonnant aux tendons et ligaments la possibilité de retrouver leur longueur naturelle par exemple, permettant aux muscles de se revitaliser, à la colonne vertébrale d’acquérir plus de souplesse, d’espace entre les vertèbres, parfois d’avoir un effet curatif sur les disques intervertébraux. Par la compression qu’offrent certaines postures, le Yin Yoga travaille à augmenter la densité osseuse.

Par ailleurs, comme nous l’avons cité un peu plus haut, le Yin Yoga est utile dans le dénouement de certaines émotions. Après une séance de Yin Yoga, il est possible que l’intuition soit stimulée: elle peut se manifester par un rebond du rêve durant le sommeil ou par une résolution d’une difficulté. Prendre le temps de se déposer, de ressentir, d’accueillir ce qui est dans le moment de la posture et d’une posture à l’autre favorise ces prises de consciences, ces ouvertures. Dénouer les tensions enkystées dans certaines parties du corps et cela, sans effort, en s’abandonnant à la gravité du sol,  permet aussi cette recirculation émotionnelle.

Quand le calme mental s’installe, il devient possible de mieux voir en soi… comme une réflexion de ce qui est là mais qui était brouillé par des eaux agitées.

Ann Bost

Le pouvoir de la respiration (11)


L’Oxyde nitrique nasal (monoxyde d’azote)

Le monoxyde d’azote (NO) était considéré comme un polluant atmosphérique il y a encore quelques années. Dans les années 1980, Louis J. Ignarro et son équipe ont découvert que le NO régulait la vasodilatation et jouait un rôle important dans plusieurs processus physiologiques du système cardiovasculaire, des découvertes qui leur ont valu le prix Nobel en 1998. On sait maintenant que le NO participe à des processus tels que l’hémostase, la régulation du flux sanguin, la neurotransmission, l’activité antimicrobienne et l’inflammation chronique.
Dans les voies respiratoires, le NO participe à la modulation de la fonction pulmonaire et à la motilité ciliaire. Des études sur l’origine, la fonction et l’utilité de la mesure du NO nasal ont été publiées ces dernières années, mais ces concepts ne sont pas encore totalement compris.


Pourquoi la respiration nasale est-elle si efficace ?

Il est très difficile de se débarrasser par la parole d’émotions fortes comme le stress, l’anxiété ou la colère. Il suffit de penser à l’inefficacité d’un collègue qui vous dit de vous “calmer” dans un moment de stress extrême. Lorsque nous sommes dans un état de stress élevé, notre cortex préfrontal, la partie de notre cerveau responsable de la pensée rationnelle est altéré, de sorte que la logique aide rarement à reprendre le contrôle. Il peut donc être difficile de penser correctement ou d’être émotionnellement intelligent avec votre équipe. Mais avec l’apprentissage et l’expérience de sa respiration, il est possible d’acquérir une certaine maîtrise de son esprit.

Les recherches montrent que différentes émotions sont associées à différentes formes de respiration, et donc qu’en changeant notre façon de respirer, nous pouvons modifier nos sentiments. Par exemple, lorsque vous ressentez de la joie, votre respiration sera régulière, profonde et lente. Si vous vous sentez anxieux ou en colère, votre respiration sera irrégulière, courte, rapide et peu profonde. Lorsque vous suivez les schémas respiratoires associés à différentes émotions, vous commencez à ressentir les émotions correspondantes.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le changement du rythme de votre respiration peut signaler la relaxation, en ralentissant votre rythme cardiaque et en stimulant le nerf vague, qui va du tronc cérébral à l’abdomen et fait partie du système nerveux parasympathique, responsable des activités de “repos et de digestion” de l’organisme (contrairement au système nerveux sympathique, qui régule bon nombre de nos réactions de “combat ou de fuite”). En déclenchant votre système nerveux parasympathique, vous commencez à vous calmer. Vous vous sentez mieux. Et votre capacité à penser rationnellement revient.

Qu’est-ce que l’oxyde nitrique inhalé ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’oxyde nitrique n’est pas inhalé à partir d’une source externe ; il est plutôt créé dans le corps. Par conséquent, nous n’inhalons pas le gaz ; au contraire, lorsque nous le respirons par le nez, et lorsque nous le faisons, l’oxyde nitrique est produit à l’intérieur de nos sinus paranasaux et voyage à travers les voies respiratoires de nos sinus jusqu’à nos poumons.

Pourquoi l’oxyde nitrique inhalé est-il important ?

Avant de nous plonger plus profondément dans la façon dont la conscience de la respiration agit sur notre bien- être, comprenons l’importance de l’oxyde nitrique sur la santé et comment nos choix respiratoires (oui, nos choix) ont un impact sur les niveaux d’oxyde nitrique. La plupart des personnes qui ont des connaissances sur l’oxyde nitrique savent que nous augmentons nos niveaux de production grâce aux aliments riches en nitrates, de notre alimentation et de l’exercice ce que l’on appelle les décharges d’oxyde nitrique. Vous pouvez en savoir plus sur les bases de l’oxyde nitrique ici, mais l’essentiel que tout le monde devrait savoir est que :

1 – L’oxyde nitrique est une molécule de signalisation cellulaire que de nombreux médecins ont considéré comme un indicateur de bonne santé et de bien-être.

2 – Avec l’âge, les niveaux de production d’oxyde nitrique diminuent de 10 % par décennie (ce qui signifie un déclin d’au moins 50 % de la production d’oxyde nitrique à l’âge moyen). 

Pour maintenir notre taux d’oxyde nitrique à un niveau élevé, il ne suffit pas de manger les bons aliments ou de faire de l’exercice.
C’est un mode de vie qui implique de faire attention à la façon dont nous respirons.

Comment une meilleure respiration permet-elle d’augmenter le taux d’oxyde nitrique ?

Chaque fois que vous respirez par le nez, vos sinus latéraux produisent de l’oxyde nitrique. Lorsque vous respirez par la bouche, vous ne produisez pas d’oxyde nitrique.
Voici quelques autres avantages de la respiration par les narines :

  • Améliore la capacité pulmonaire.
  • Ralentit la respiration.
  • Augmente le flux d’air vers les artères, les veines, les capillaires et les nerfs.
  • Augmente l’absorption d’oxygène et la circulation.

Lorsque vous commencerez à apprendre et à faire l’expérience de votre respiration, vous comprendre son impact sur vous .Vous améliorez bien plus que votre santé mentale. Vous améliorez votre santé endothéliale, votre santé cérébrale et votre santé générale.

La richesse et toute la complexité de la respiration…

“La Respiration est Naturelle mais Bien Respirer est un Apprentissage Expérientiel”.

Ann Bost

Le pouvoir de la respiration (10)


Le pouvoir de la respiration : Le secret d’une belle peau

“La respiration consciente pour votre beauté :
Expirez pour avoir une peau saine.”
Ann Bost

RESPIRE” ! Nous entendons souvent cela en période de stress, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? Nos vies sont régies notamment par des horaires chargés et des listes de tâches trop lourdes, et ce mode de vie trépidant affecte notre façon de respirer.

Une respiration efficace peut rendre votre teint incroyablement éclatant ,et changer l’apparence de votre visage.

Comment obtenir une peau belle, éclatante et saine ?

Bien respirer pour obtenir une peau plus hydratée. Plus les cellules de votre peau ont d’oxygène, plus votre éclat est brillant.
Respirer par le nez vous permet en fait de retenir plus d’oxygène, ce qui peut être bénéfique notamment pour l’hydratation de votre peau et votre santé globale.

  • Une respiration douce et profonde en pleine conscience active le système nerveux parasympathique, ce qui peut contribuer à atténuer l’inflammation, à soulager la tension et à augmenter le flux sanguin vers votre peau.
  • La respiration profonde stimule également votre système lymphatique pour aider votre peau à évacuer les toxines, les gonflements et les inflammations afin de minimiser les éruptions cutanées et l’aspect terne de votre peau .

Les propriétés anti-stress de la respiration peuvent réduire l’inflammation, ce qui permet de limiter les éruptions cutanées et les poussées, ce qui est tout aussi important ; mais d’un point de vue purement physiologique, la façon dont vous respirez peut potentiellement priver votre peau d’hydratation.

En prenant conscience de notre respiration, nous invitons une incroyable transformation intérieure et extérieure. La respiration quand elle est douce et profonde élimine l’excès de dioxyde de carbone de notre corps et le remplace par un riche apport en oxygène énergisant les cellules. Ce stimulant intérieur améliore la circulation, revigore les cellules et minimise l’impact du stress sur la peau.

En comparaison, prendre des respirations courtes et peu profondes (un symptôme révélateur du stress) ne fera qu’affamer votre corps de ce nutriment vital. Cet arrêt soudain de l’oxygène déclenche la sonnette d’alarme de notre corps, déclenchant un flot de cortisol indésirable (la principale hormone du stress) dans tout notre corps.


Voici quelques effets du stress mental sur votre corps

Le stress, petit ou grand, fait partie de la vie, et rien de tel que le stress pour activer le système nerveux sympathique de votre corps. Lorsque vous vous sentez déprimé, anxieux ou épuisé, votre corps entre dans une phase où la respiration est superficielle.
À son tour, cela déclenche :

  • Les hormones de stress telles que le cortisol
  • Des poussées de cortisol qui décomposent le collagène
  • Une Inflammation
  • Une Oxydation cellulaire

Au fil du temps, tous ces facteurs de stress internes privent la peau de ses mécanismes d’autoprotection. La peau produit plus de sébum que nécessaire tout en perdant simultanément de l’eau par la sueur et les bouffées de chaleur. Il en résulte une peau à la fois grasse et déshydratée, préparant le terrain pour :

  • Acné
  • Eczéma
  • Rosacée (Couperose)
  • Psoriasis

Par la prise de conscience de votre respiration , vous apprenez à observer votre respiration. La respiration est extrêmement précieuse et tout aussi complexe dés lors que vous avez besoin de vous calmer dans un moment de stress. Cependant, une pratique quotidienne de la respiration consciente peut vous aider à garder le stress à distance, ainsi que les problèmes de peau que le stress déclenche.
Sur le plan physiologique, une respiration efficace peut aider à combattre le stress oxydatif, qui contribue au vieillissement de la peau.

Mais aussi un soutien pour la perte de poids.

Une respiration fonctionnelle permet une distribution de l’oxygène dans toutes les cellules du corps. Lorsque la respiration est profonde elle déclenche l’activité de la glande thyroïde, qui est responsable de la régulation du métabolisme et de la production d’hormones. Cela peut donc aider à :

  • Augmenter votre métabolisme
  • Fournir plus d’énergie
  • Accélérer le processus de combustion des graisses
  • Faciliter les efforts de perte de poids. ( notamment en agissant sur la leptine qui est l’hormone de satiété).

Soucieuse de la santé et du bien être de mes clients , fondatrice de Miracle Breath® je propose un apprentissage en conscience pour obtenir une meilleure respiration .

L’entrainement à bien respirer , vous apporte notamment une amélioration de la digestion et de la circulation lymphatique dans votre corps, ainsi qu’une réduction des niveaux de stress et d’anxiété et à favoriser le bonheur, et un aspect non négligeable : La texture et l’apparence de votre peau s’amélioreront grandement.

Il n’est donc pas surprenant que de bonnes habitudes respiratoires favorisent également votre beauté.
Maintenant que vous savez pourquoi bien respirer est bon pour VOUS et votre beauté , vous vous demandez probablement comment vous pouvez apprendre à améliorer votre propre relation avec votre façon de respirer.


Parce que bien respirer peut contribuer à créer une peau plus saine et plus fraîche qui vous vaudra des compliments toute la journée.
Vous en doutez encore ?
ou vous êtes prêts à commencer ?

Contactez-moi dès maintenant et posez-moi vos questions
parlez-moi de vos besoins, de vos demandes spécifiques.

%d bloggers like this: