Le pouvoir de la respiration (2)


Rien n’est in »nez », je me suis créée…

Lecteur, as-tu quelquefois respiré
Avec ivresse et lente gourmandise
Ce grain d’encens qui remplit une église,
Ou d’un sachet le musc invétéré ?
Charme profond, magique, dont nous grise
Dans le présent le passé restauré ! »

Charles Baudelaire (1857), Le parfum, Les fleurs du mal.

Miracle Breath®, un travail sur la respiration qui libère votre créativité , votre pouvoir pour vous aider à trouver ou à retrouver le parfum de votre Authenticité.

Le parfum est un lien avec nos émotions. La respiration est façonnée par nos émotions.

Comment notre respiration nous amène à changer notre parfum ?
En devenant conscient de la façon dont nous respirons réellement d’un moment à un autre, en ressentant comment notre respiration est façonnée par nos émotions, nos attitudes,  nos tensions intérieures et extérieures, nous libérons  la sagesse de notre corps et de notre esprit afin d’apporter des changements subtils et bénéfiques  sans aucune manipulation de l’ego de notre part.

Mais si le parfum est un lien avec l’émotion, c’est aussi parce qu’il s’inscrit dans la mémoire.
Un parfum, c’est d’abord un souvenir.

Je partage avec vous l’histoire de Juliette, une cliente qui a fait appel à moi pour trouver la solution à son asthme, ses crises devenaient ingérables dans son quotidien. En travaillant en biofeedback sur sa respiration, Juliette a découvert l’origine* de son asthme, sa respiration a changé.
*L’asthme dont souffrait Juliette : un souvenir olfactif un parfum! Il est vrai que depuis Juliette ne portait plus de parfum car elle pensait que tous les parfums étaient l’origine de son asthme.
Très vite, l’apprentissage d’une respiration naturelle spontanée sans effort a permis à Juliette de se
réconcilier avec son nez les odeurs et même de découvrir son élixir d’authenticité.


Le coaching pour les « Nez »

Il est possible d’améliorer et d’optimiser son odorat !

De nouvelles recherches menées par des scientifiques de l’université Rockefeller ont révélé que le nez humain est beaucoup plus sensible qu’on ne le pensait et qu’il peut distinguer près de mille milliards de senteurs différentes. Une autre étude du Centre de recherche en neurosciences de Lyon montre que « les régions du cerveau associées à l’olfaction sont plus développées chez les parfumeurs professionnels que dans la population en général » et qu’avec de la pratique, il est possible d’inverser la réduction de la matière grise liée à l’âge qui affecte les régions olfactives dans la population générale.

« Prenez soin de votre nez et utilisez-le plus souvent », tel est le principal conseil que je donne dans mes cours de respiration.

Mais la question fréquente est de savoir s’il est possible pour un non-professionnel d’améliorer son odorat.
Il existe une croyance selon laquelle les parfumeurs sont uniques dans leur capacité à percevoir des odeurs que les autres personnes ne peuvent tout simplement pas identifier.
Rien n’est plus faux : ce qui distingue les parfumeurs du grand public, c’est le nombre d’heures qu’ils consacrent à l’odorat. Ce n’est pas non plus une coïncidence si de nombreux parfumeurs sont issus de familles impliquées dans le commerce des parfums et si on leur apprend à utiliser leur nez dès leur plus jeune âge.


Au plaisir de vous aider à optimiser ou à retrouver votre NEZ !
Ann Bost

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close